Il y a énormément des gens qui ne savent pas comment trouver leur premier emploi.
Que ce soit dans l’administration publique, dans le privé ou dans les organisations internationales comme celle de l’ONU et autres, vous trouverez ici, toutes les astuces nécessaires pour trouver votre premier emploi. J’ai collecté sur mesure pour vous les 7 secrets les plus rapides pour trouver un emploi. 
Si vous êtes ici, c’est que vous voulez apprendre à trouver un emploi qui vous convient. Moi je vais vous expliquez étape par étape comment décrocher votre premier boulot dans les trente prochains jours. Mais avant de  vous dévoiler les secrets, je voudrais vous narrez un peu mon histoire pour que vous puissiez comprendre un peu mon parcours d’étudiant jusqu’à l’obtention de mon emploi à Cotonou la capitale économique du Bénin.  Je suis Francis TCHIOUNDRO. Je suis entrepreneur web depuis 2019. Je suis alors nouveau dans le métier. Vous comprenez. C’est bien ça. Je travaille dans un centre de santé de Cotonou.  Pourquoi ce métier d’entrepreneur web ? 

En réalité, je suis un passionné du web. J’ai commencé à côtoyer ceux qui sont dans le domaine depuis que j’étais à l’Université. En effet, je suis natif de Dogbo une commune du département du Couffo au Bénin. J’ai eu mon BAC série D en 2012.

 

 

Les 1ers pas à l’Université

À l’université, j’avais voulu faire l’agronomie mais parce que les moyens étaient limités, j’ai choisi alors de faire la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion FASEG de l’Université d’Abomey-Calavi. Ladite université est d’ailleurs la plus grande université du Bénin. 

En 1ère année, j’ai échoué pour défaut d’un seul petit point.  Ça a été vraiment douloureux pour moi. Sincèrement, la vie universitaire n’était pas assez douce. Il fallait se coucher vers 1h du matin et se réveiller déjà à 4h du matin pour marcher jusqu’à 2,5 km avant d’atteindre l’université. Et pour bien tenir la journée, il est conseillé de délayer la farine de manioc communément appelé gari. Ce qui m’étonnais le plus souvent, c’est qu’à 4h du matin ; dans cette nuit profonde, je voyais des camarades étudiants avec les torches allumées de leurs téléphones portables NOKIA 1100 en mains tout comme s’ils étaient venu chercher des aiguilles ce matin-là. Je me disais en moi-même, qui a pu réveiller tout ceux-ci ?

 Dans l’amphithéâtre, il faut dans cette nuit accepter  rester au moins 15 personnes sur un seul banc, normalement conçu pour 5 personnes. Des camarades s’asseyaient à même le sol pourvu qu’ils suivent les cours. L’amphithéâtre est construit pour contenir normalement 1000 étudiants d’où son nom d’Amphi 1000 mais malheureusement, on pouvait atteindre les 10 000 étudiants. Des fois, l’air devenait irrespirable surtout les après-midis. Le cours est prévu pour 7h du matin mais avant l’arrivée du professeur, la majorité des étudiants se sentaient déjà fatigués. Souvent, compte tenu de l’effectif aussi élevé, on n’arrivait même pas souvent à entendre ce que disait l’enseignant. C’était un véritable calvaire. A la sortie des cours, tout le monde avait faim ou presque. Il fallait venir voir comment les gens marchaient pour arracher les derniers plats aux mains des bonnes dames. Je ne pouvais pas oublier ce fameux restaurant qu’on surnommait affectueusement Restau U (restaurant Universitaire) où, avant de prendre un seul plat d’atassi (riz+ haricot), il faut rester au moins 2h dans des files (rang) interminables. J’ai failli même laisser ma peau devant ce resto un dimanche du mois de juillet 2016. Ce jour-là, j’étais dans le fil c’est-à-dire les rangs quand subitement, une violente bagarre éclata entre deux des plus puissantes institutions estudiantines qui dictaient leurs lois dans tous les rayons de l’espace universitaire. Il s’agit de l’UNEB (Union National des Etudiants du Bénin) et de la FNEB (Fédération National des Etudiants du Bénin). Il y  eu plusieurs blessés et un important dégât matériel. 

Malheureusement en cette année-là de 2012-2013, je n’étais pas admis. Vivre tous ces moments, et ne pas réussir étaient pour moi une véritable désillusion. Pour mon Papa qui avait dépensé assez d’argent pour moi, c’était d’abord pour lui une honte et une grande colère. Il ne voulait pas l’entendre de ses oreilles. L’année qui a suivie, j’ai décidé de faire en complément de mes cours, la radio. Heureusement pour moi, il y a sur l’université une radio appelée Radio Univers. Je me suis alors formé là en tant que  journaliste rédacteur ; j’ai fait un stage à radio Lokossa et depuis ce temps, je suis devenu un collaborateur externe pour la radio Lokossa et parallèlement, je passais en même temps en 2ème année à la FASEG où j’avais choisis l’option de la santé. Bref, après mes études, le plus dur allait commencer. Tu te réveilles mais tu ne trouves rien à faire. Tu vois les gens aller dans toutes les directions, mais toi tu ne trouves que la direction de ton lit. C’était vraiment fatigant. On lance un petit recrutement et il y a un

monde qui ne dit pas son nom qui vient faire les queues pour déposer leur dossier. C’est très dur de rester sans emploi. Qu’est-ce qu’il faut manger ? Quoi se vêtir, et comment subvenir à ses besoins fondamentaux ? Mais une fois tu décroche un emploi à l’étranger ou dans ton pays, les données changent en même temps. 

Quels sont ALORS les avantages que procure l'emploi

Quels sont les avantages de l'emploi

Vous savez, avoir un emploi vous donnera une certaine liberté financière. Votre emploi peut vous permettre de voyager où vous voulez dans les quatre coins du globe. L’emploi libère l’homme des liens de la pauvreté. Il vous donne la possibilité de survenir à tous les besoin de votre famille. L’emploi vous octroie une autonomie financière. Il vous confère un rang d’honneur et distinctif dans la société. A cause de votre emploi que vous occupez, votre entourage vous donne désormais une certaine notoriété.

 

Le jour où j’ai signé mon contrat de travail, la plus part de  ceux qui m’appelaient Francis, ont commencé à m’appeler grand frère Francis; ça fait rire mais c’est la réalité. Je ne sais pas, si c’est parce-que nous sommes en Afrique que j’ai eu ce constat.  A partir de ce jour, j’avais la possibilité d’aller au restaurent de mon choix et voyager comme je voulais sans aucune contrainte financière pourvu que mon budget me le permettait. Avoir un emploi peut te permettre de faire beaucoup de chose dans la vie.

Revenons maintenant à comment trouver un emploi ?

comment trouver un emploi
comment trouver un emploi à l'étranger

Voici les 7 meilleurs secrets pour trouver un emploi rapidement en 2022

Peut-être que vous chercher à comment trouver un emploi en France depuis l’étranger, à Abidjan, au Bénin,  ou à comment trouver un emploi au canada, ou à comment trouver un emploi sans expérience ou encore à comment trouver un job étudiant . vous devez lire avec attention les 7 secrets que voici.

1er Secret:  Mettre à jour son CV toutes les semaines même si vous n’avez pas fini les études.

En 2017, quand j’ai soutenu mon diplôme de licence professionnelle, l’un de mes enseignants m’avait conseillé de mettre à jour mon CV tous les sept jours .  Il m’avait expliqué qu’en le faisant, cela allait me permettre de ne rien oublier de mes compétences professionnelles et de plus, j’aurai une idée de mes insuffisances à  corriger avant d’aller à un quelquonque  entretiens d’embauches. Au départ, je n’avais pas mis en exécution sa recommandation. Mais  quand, j’ai commencé à faire ce qu’il m’a dit, j’ai alors compris que mon CV était très maigre en qualité et en compétence. C’est ce qui m’a amené à faire des stages professionnels dans mon domaine d’étude. 

En effet, rédiger son CV est le début de toute démarche de recherche d’emploi.

Mais, il faut aussi souligner qu’un CV bien rédigé ne suffit plus. Il faut le tenir à jour et y mettre toutes les informations les plus ponctuelles possibles. Vous devriez également énuméré les tâches et les missions que vous aviez accomplies pendant les dernières semaines.

 

2ème Secret:  Se créer un bon Réseau

 Le réseautage est l’un des meilleurs moyens de rester au courant de ce qui se passe dans votre domaine, y compris les postes disponibles. Vous devez forcement consultez fréquemment les sites de recherche d’emploi. Pour de meilleurs résultats, recherchez-en un qui se spécialise dans votre domaine. C’est nécessaire. Ne boudez pas le travail temporaire ou indépendant. Ils mènent souvent à des opportunités à temps plein.  Vous pouvez rejoindre des associations professionnelles, assister à des événements pour les diplômés de votre école, entrer en contact avec des professionnels qui travaillent dans votre domaine et saisir chaque occasion de rencontrer, en personne ou en ligne, d’autres personnes dans votre domaine.

Divers sites en ligne tels que LinkedIn, Facebook et twitter vous permettent d’élargir votre réseau pour inclure des amis d’amis. Plus votre réseau est grand, plus vous aurez de chances de
découvrir de nouvelles opportunités
.

3ème Secret: Visitez et s’inscrire sur les sites d’offres d’emploi et sites Web de carrière

De nos jours, de nombreux gouvernements d’État fournissent des sites d’emploi et des banques d’emplois accessibles à tous dans chaque pays. Il vous faut une inscription nécessaire sur ces sites pour ne rien
rater des opportunités qu’ils partagent.  Vous pouvez également utiliser des moteurs de recherche d’emploi ou l’un des nombreux sites Web liés aux  carrières qui publient des offres d’emploi, tels que Google for Jobs, CareerBuilder et Indeed. De nombreuses autres bases de données sont
spécialisées dans le travail indépendant et contractuel, notamment People Per Hour, Upwork, Simply Hired et Crowded. 
Ces sites Web fonctionnent de la même manière que les annonces publicitaires traditionnelles, mais ils ont une portée beaucoup plus grande et un délai d’exécution beaucoup plus rapide.

4ème Secret: Etablissez une stratégie de recherche

Comme je l’ai plus haut, Il existe  plusieurs sites d’emplois spécialisés sur lesquels vous pouvez trouver
votre prochain emploi. Faites le tri dans les sites qui vous conviennent. 
Dans la mesure du possible,

faites aussi une liste des entreprises dans lesquelles vous souhaitez travailler. Par la suite, vous pouvez passer à une étape supérieure en adaptant vos CV aux offres d’emplois auxquelles vous postulez.

Aussi, vous pouvez créer une alerte-emploi pour ne recevoir que les offres d’emploi susceptibles de vous intéresser. Vous pouvez la personnaliser et la recevoir à la fréquence que vous
voulez. ça vous aidera énormément. 

5ème Secret: Ne pas refuser les Intérims ou les  stages

L’emploi temporaire et les contrats de courte durée mènent souvent à des postes permanents. C’est un excellent moyen de mettre un pied dans la porte ou à tout le moins de vous fournir des contacts
d’affaires utiles auxquels faire appel à l’avenir. 
De nombreuses agences de recrutement peuvent

vous aider à trouver des postes temporaires ou occasionnels et des contrats de travail, donc n’hésiter plus avant de frapper les portes. Les stages sont un excellent choix pour les étudiants qui viennent de terminer leurs études collégiales. Les services de placement de nombreuses écoles mettent leurs étudiants en contact avec des opportunités. Si vous débutez et que vous pouvez vous le permettre, le bénévolat peut être un excellent moyen d’acquérir de précieux contacts dans votre domaine d’étude.

6ème SecretContactez directement les entreprises de la place.

Aujourd’hui, les recherches d’emploi sont beaucoup plus simples vu que la plupart des entreprises ont des sites Web que vous pouvez les cibler directement. Vous pourrez postuler directement pour les
postes disponibles répertoriés sur leur site Web. Si une entreprise qui vous intéresse n’a pas d’offres d’emploi pertinentes publiées sur son site Web, contactez-la par e-mail ou par téléphone pour voir si elle cherche à embaucher une personne ayant vos qualifications et votre expérience. Si une entreprise ne recrute pas activement pour votre poste, vous n’aurez peut-être pas de réponse de sa part, mais elle pourra vous garder dans ses dossiers au cas où un poste deviendrait disponible à l’avenir. Ainsi, si une entreprise connaît une croissance rapide, elle peut être particulièrement ouverte à l’écoute de personnes qualifiées, même si elle n’a pas publié de poste. Cela s’applique aux entreprises naissantes qui n’ont pas encore pleinement pris en compte leurs besoins en personnel. 
Faites une liste des entreprises pour lesquelles vous aimeriez travailler et comment vous pouvez les contacter.  Réfléchissez bien lorsque vous déterminez ce que vous voulez dire à chaque entreprise et envisagez d’écrire une lettre de motivation formelle pour indiquer que vous les connaissez bien et pour expliquer pourquoi vous seriez l’employé idéal. C’est très important pour vous.

 7ème Secret:  Allez aux salons de l’emploi.

Le salon de l’emploi ou des carrières est un événement spécial qui vise à réunir des entreprises et des employés potentiels pour resauter et partager des informations. Ces événements sont fréquentés par de
grandes entreprises qui cherchent à recruter un grand nombre d’employés ainsi que de nouveaux diplômés pour des programmes de formation. Vous trouverez des organisations de toutes tailles, des recruteurs et peut-être même des collèges et universités lors de ces événements. Si vous voulez un emploi dans les 30 prochains jours, vous devez être à ces rendez-vous. En effet, les salons de l’emploi sont une excellente occasion de resauter et de distribuer votre curriculum vitae à des employeurs potentiels. C’est une bonne idée de rechercher à l’avance un salon à venir pour savoir quelles entreprises y participeront afin que lorsque vous parlerez à leurs recruteurs, vous ferez une bonne impression en connaissance de cause. N’oubliez pas d’emporter vos cartes de visite et de nombreux CV avec vous. 

Voici quelques sites sur lesquels vous pouvez vous inscrire: https://www.undp.org/ ,https://www.unicef.org/fr,https://www1.undp.org/content/undp/fr/home.html https://www.unv.org/fr/deviens-volontaire/volontaire-a-letranger

 

 

 

QUELLES ERREURES A EVITER

1- Ne jamais cesser de chercher d’emploi même si vous pensez que ça ne marche pas.

2-Ne pas aller faire des stages dans des entreprises qui ne correspondent pas à vos études ou à votre formation de base.

3-Ne pas utiliser la seule lettre de motivation pour deux offres différentes. 

 

Quelques exemples

Une astuce simple que certains camarades ont utilisées pour trouver d’emploi dans les organisations internationales.

J’avais une connaissance nommée Martin. Martin avait fait la sociologie à l’université. En troisième année, martin, est allé faire son stage académique dans une organisation internationale. Il avait pris le soin de choisir un sujet pour son mémoire et le sujet avait également un lien avec un projet de l’ONG.
En réalité, l’organisation avait un projet en cours dont le thème central était le principal thème de recherche de notre cher Martin. Après que Martin ait soutenu son mémoire à l’université, il est revenu déposer un exemplaire de son document à l’organisme. Étant donné que le projet est toujours en cours et que l’ONG avait toujours besoin du personnel sur le terrain, Martin a été rappelé pour démarrer alors son premier emploi. J’espère que cette technique pourra aider quelqu’un.

Mais si vous voulez une solution rapide, je vous recommande guide. Cliquez juste ici

Certaines personnes finissent généralement leur cursus universitaire, mais choisissent souvent de faire leur stage dans des administrations qui sont incompatibles avec leurs formations. C’est souvent difficile dans ces cas d’être embauché.

 

Un autre exemple ; je connaissais un aîné qui avait fait la gestion des projets. Quand, il passait de la première en deuxième année, il prenait ses vacances pour faire des stages d’un mois ou deux au plus chez certains organismes de la place. Ce qui a fait que quand il a soutenu sa licence, il n’avait plus de difficulté avant de trouver son boulot. Généralement, ceux qui ne trouvent pas d’emploi sont ceux qui ne finissent pas leurs formations avant de se lancer dans cette aventure de recherche d’emploi. Soit certains finissent, mais choisissent de faire des stages dans des administrations qui n’ont rien avoir avec leurs formations. Ou bien d’autres ne songent même pas à en faire ; mais attendent uniquement les concours directs de l’Etat. Il faut reconnaître une seule chose : l’Etat ne pourra jamais embaucher même les 1/10 des effectifs qui sortent tous les ans des universités. Il faut donc dans ce cas, maximiser ses chances et prier beaucoup son Dieu.

Défilement vers le haut